IMG_5401

Ca y est, l'hiver est annoncé dans l'Est. Nous devrions même avoir un épisode neigeux dans peu de temps !

Ce WE rien de tout cela, pas même la pluie. Les enfants étaient partis à leur activité respective...j'en ai profité pour descendre au jardin !

Sur la photo précédente, je vous présente mon carré citadin, c'est à dire ma petite parcelle, rien qu'à moi, à côté des carrés de mes voisins et de la partie commune (dont il faudra s'occuper au printemps....).

En plus grand cela donne :

IMG_5400

La partie centrale comportait encore les radis non ramassés cet été. Les bords étaient un peu encombrés avec les vieilles tiges des hémérocalles, gerbes d'or, des groseillers, des rosiers .... (la grosse touffe verte sur le côté droit est le massif de persil).

IMG_5403

 

IMG_5405

Ce jardin, lorsque j'en ai hérité lors de l'achat de notre appart, était délaissé. Il avait été entretenu, pour la culture de fleurs, mais laissé à l'abandon depuis quelque temps. La terre était assez compacte, mélangée à beaucoup de cailloux, morceaux de verre, très faiblement habitée. Depuis, j'avoue lui avoir porté une attention assez peu soutenue dans la mesure où j'avais aussi le jardin vosgien dont je devais m'occuper mais également deux enfants en bas age qui laissaient peu de temps.... Toutefois, j'avais "bricolé", instauré le compostage dans notre mini-copro, utilisé ledit compost dans mon carré (j'ai même parfois simplement enfoui nos propres déchets végétaux directement dans des trous). J'ai planté au fil des saisons quelques fleurs, semé courgettes et concombres, même planté des artichauts.... rien de bien révolutionnaire, mais peu à peu les vers sont revenus vivre dans ce coin ! ce qui était déjà pas mal ...

IMG_5414

J'ai dans mon entourage une amie qui pratique la permaculture dans un jardin partagé (son blog est là, clic). Lors de nos ateliers "couture" elle nous parlait déjà de ses expériences mais récemment elle nous a proposé de nous guider si nous souhaitions nous lançer. L'occasion rêvée de reprendre en main mon petit carré citadin !

Depuis, je pense jardinage, je rêve jardinage, je parle jardinage....et nous échangeons aussi beaucoup !

Le net est aussi une source d'inspitration et d'information. Il n'y a qu'à taper "permaculture" sur son moteur de recherche ! Je ne vais pas détailler ici les principes, mais ils reposent sur beaucoup de respect vis à vis de Dame Nature et sur un mode de jardinage comme le pratiquait mon père lorsque j'étais enfant : le plaisir avant tout, la simplicité sans rechercher le rendement à coup de trucs chimiques que l'on balance de manière inconsidérée dans la terre.

En parcourant ces sites, on tombe très fréquemment sur le principe de la culture sur buttes. Si vous souhaitez plus d'info à ce sujet, vous pouvez par exemple jeter un oeil là, clic. Là encore, les avantages écologiques sont très nombreux....et autre point à ne pas négliger en ce qui me concerne, c'est la notion de temps à investir dans son jardin, qui lorsque la butte est mise en place convenablement est tout à fait compatible avec une "vie ailleurs".

Donc, il me fallait sans doute commencer par là ! Bâtir mes buttes. Après lectures de-ci, de-là, j'ai choisi de pratiquer le système de la butte "lasagne" : en gros on fait des couches successives de matériaux qui en se décomposant vont créer un microenvironnement propice à la croissance des plantes, un peu comme le fait tour simplement la nature elle-même.

Par ailleurs, comme beaucoup en cette période de fin/début d'année, j'avais chez moi un "invité" que j'avais du mal à voir partir dans le camion benne :

IMG_5399

Or je sais qu'il est toujours déconseillé d'utiliser le sapin dans le compost en raison de son taux d'acidité qui serait nuisible à la terre...et donc aux cultures. Mais je suis tombée sur les vidéo de Philip Forrer (clic) qui au contraire exploite les résineux dans ses propres buttes.... Seul l'avenir me donnera raison ou tort mais j'ai choisi de déplumer notre sapin et de l'incorporer dans mon projet :

IMG_5402

Donc armée....

IMG_5411

j'ai nettoyé le carré, déplacé les ancolies qui étaient mal placées et surtout je n'ai rien jeté !

Après avoir défini les emplacements, j'ai construit mes lasagnes : une couche de radis arrachés, des branchages en tout genre, une seule couche de sapin, une couche de carton (il parait que les vers de terre adooooorent le cartoooon !), compost puis terre du jardin....

IMG_5406

et ainsi j'ai abouti à ce qui ressemble il faut bien en convenir à des tombes ! (j'ai même craint que l'un de mes voisins viennent se plaindre du "visuel"...).

IMG_5407

A coups de bêche j'ai tassé la terre...mais avec la pluie, je pense que les différentes couches vont aussi se ratatiner....je verrai au printemps s'il est nécessaire d'ajouter quelques épaisseurs.... cela dit, le fonctionnement de la butte repose aussi sur l'apport régulier de matière organique (y compris déchets végétaux non encore décomposés) et paillis.

IMG_5408

IMG_5410

IMG_5413

Me voici désormais avec 3 buttes. La troisième est un peu plus sommaire, appuyée contre le muret, sans apport de sapin et je sais aussi que c'est celle qui est la moins ensoleillée, sera la plus humide.

C'est aussi celle qui a accueuilli les tubercules de topinambour que j'avais déjà au jardin (le saviez-vous ? les topinambourgs se conservent mieux enterrés, y compris par temps de gel !).

IMG_5417

Dernière étape, toujours en exploitant exclusivement les éléments disponibles dans le jardin, le paillage. 

IMG_5418

Merci à la glycine et à la vigne vierge qui produisent des feuilles en très grande quantité !

IMG_5419

(sur les bas côtés des buttes 1 et 2, j'ai utilisé le sapin, qui me restait comme couvre sol)

IMG_5420

et donc, voici l'après....

IMG_5421

IMG_5423

IMG_5426

2 heures de travail. J'étais moulue....mais si heureuse !

Il me reste à pailler l'espace laissé nu entre les buttes et surtout.....

.....à commencer à réfléchir et planifier mes futures plantations !!!!!

(Margot si tu passes par là, tu vois tu as réellement eu le nez creux pour Noël ;) )

IMG_5430

à suivre !