IMG_0308

Lorsque le soleil commence à se montrer moins timide, et carrément plus généreux même, les rayures réapparaissent avec plus de force dans les publicités, les catalogues, les vitrines…puis dans nos armoires et pour les couturières, sous le pied de biche !

Certes elles sont souvent présentes quelle que soit la saison, mais l'été rime souvent avec mer, vacances, plage, bateau....marin....marinières !

Pourtant, les rayures, c’est surtout joli lorsqu’elles sont bien … alignées.

OUILLE ! Je crois bien avoir lâché le mot qui fâche !   

Et pourtant, lors de la récente Louisa Dress Week, en craquant devant la version de Madame RConnection, cette version avec empiècements sous les bras, je l’ai immédiatement imaginée…rayée ! Histoire notamment de faire diminuer encore un peu mon « 15 kilos-stock » et m’essayer à un jersey maille rempli de promesses estivales.

Alors je ne vais pas vous détailler la pose multiple de pinces pour faire coïncider les bandes bleues/crèmes…mais vous trouverez plus bas une petite astuce pour l’étape « fermeture invisible » (cela semble bien simple une fois le résultat atteint, mais mon expérience du découd-vite m’incite néanmoins à vous donner un tout petit truc).

Donc, à mon tour de m’essayer au patron récemment traduit en français de la célébrissime Louisa Dress de Compagnie M.

Bon soyons honnête…avant d’imprimer le patron pdf, je vous recommande vivement de vous imprégner fortement des photos de cette robe à poche disponibles çà et là sur le net, les blogs, etc…. Vous allez avoir besoin d’une sacrée motivation ! Ensuite, évitez tout excitant (mais prévoir une petite douceur réconfortante….à ce stade ne pas y toucher)…y compris un ou pire des enfants remuants à proximité. Vous allez avoir besoin de concentration…et d’une sacrée dose de zénitude ! Maintenant vous imprimez…vous imprimez…vous imprimez…oui c’est assez long…fini ?....C’est le moment d’engloutir la petite douceur mentionnée plus avant…. On res-pi-re ! Scotch ? ok ! Ciseaux ? ok ! Espace libre ? ok !....allez…on est MOTIVEE !!!

 IMG_0746

Plusieurs minutes….nombreuses, très nombreuses…après à vous les joies de la couture !

Cette étape est presque plus rapide que la précédente (hum, hum ;))

Robe Louisa Dress – Companie M – Taille 7 ans – Jersey maille de mon stock

 IMG_0307

IMG_0311

Mes modifs ou détails ou commentaires ou recommandations :

  • Pour les manches j’avais envie de tester une manche Pétale….bon vous noterez qu’au final j’en ai fait une interprétation un peu personnelle ;), disons que c’est un pétale « inversé »:

IMG_0309

  • En panne de passepoil rouge et de cordelette pour en confectionner un, j’ai superposé un passepoil à pois rouge de mon stock et un biais rouge aux bords des « pétales »
  • Pour la doublure (uniquement sur la partie supérieure de la robe) j’ai choisi un jersey tout doux…en fait je craignais que le jersey maille ne pique…ce qui au final ne semble pas être le cas ! :

IMG_0313

  • Le jersey maille est un tissus qui a beaucoup de tenue, donc parfait pour ce modèle de robe, mais il est super lourd ; du coup j’ai cousu la partie supérieure horizontale de la poche à la robe de manière à ce qu’elles soient solidaires …et c’est parfait ! :

IMG_0317

  • Passons maintenant à la partie « possible-risque-d’arrachage-de-cheveux », à savoir la pause de la FEI (alias Fermeture Eclair Invisible) avec tissus rayé.

Vous le savez, pour monter une FEI (ou une FEV…visible donc), la première étape consiste à bâtir et coudre sur l’endroit gauche (ou droit) du vêtement la partie gauche (ou droite) de la FE (le tout, endroit sur endroit). Pour cette étape, je vois renvoie aux nombreux tuto disponibles sur la toile. Ensuite, il s’agit de coudre sur l’endroit droit (ou gauche) du vêtement la partie droite (ou gauche) de la FE. Là encore les tuto précédemment mentionnés décrivent cette étape……MAIS ! lorsque l’on a un tissus rayé, et qu’à l’issue de cette seconde étape de montage de la FE on veut obtenir cela :

IMG_0784

Cela peut être un véritable casse-tête ! Voici donc une astuce toute bête pour vous faciliter la vie :

 IMG_0783

La difficulté réside dans le fait que l’on ne voit pas les rayures lorsque l’on coud la seconde partie de la FE donc on coud « en aveugle » en croisant simplement les doigts pour qu’au final tout soit bien aligné… Petite astuce : après avoir monté et cousu la première partie de la FE, fermer la FE et dessiner à la craie sur la seconde partie à coudre la position des rayures idéale, ensuite il suffira de positionner le tissus rayé à coudre, en faisant coincider les rayures avec ces repères :

 IMG_0826

J’ai tenté un petit croquis….mais je pense que cela doit être plus « parlant » en le réalisant…enfin je l’espère ! car sincèrement, ce truc « tout bête » m’évite désormais l’étape découd-vite qui suivait très souvent ! Même plus peur d’aligner les rayures (encore que les expertes n'auront pas manqué de remarquer que j'ai un per merdouillé mon alignement en bas de robe au dos.... hum, hum, hum !

Et pour terminer ce billet à rallonge, quelques photos en situation, avec une « mi-Barbie, mi-Princesse » (oui, ici on assume totalement les doubles chromosomes X de la miss) en mode « j’veux pas de photo » !

 IMG_0314

IMG_0315

IMG_0316

IMG_0318

 IMG_0319

IMG_0320

heu ???? Princesse ? Barbie ?

Vraiment ?

Version tordue alors !

C'qu'elle est belle, non ?

IMG_0321

IMG_0782